aikido art martial coulonges autize deux-sèvres niort poitou

 

Voir ci-dessous

Les symboles du Hakama

Jean-Luc SUBILEAU Sensei

 

A venir : 

Jean-Luc CREPEAU
"L'Aïkido : mon parcours"

Les symboles du Hakama

Les 7 plis du hakama
Les 7 vertus associées au Bushido

(la voie du guerrier)

«Les sept plis du hakama symbolisent les sept vertus du budo, qui sont :

jin
(bienveillance, générosité)

gi
(honneur, décision juste, rectitude)

rei
(respect, courtoisie, étiquette)

yu
(courage)

makoto
(honnêteté)

chugi
(fidélité, loyauté)

meiyo
(honneur)

Nous retrouvons ces qualités chez le samuraï d'antan.

Le hakama nous incite à refléter la vraie nature du bushido.

Le port du hakama symbolise les traditions qui se sont perpétuées de génération en génération.

L'aikido étant issu de l'esprit du bushido, nous devons nous efforcer dans notre pratique de polir les sept vertus traditionnelles.»

(Morihei Ueshiba)


 

JEAN-LUC SUBILEAU Sensei

Adolescent, Jean-Luc commence à pratiquer le Judo, avec Francis TEXIER, à Melle, pendant 2 ans, puis avec le professeur Roland ARENS, en région parisienne, pendant 1 an.
Après une démonstration dans le club, il débute l'Aïkido, en novembre 1967 sous la direction de Sensei M. HAMON, actuellement 6ème DAN et président de la ligue Ile de France. Au début, les entraînements se font dans le réfectoire d'une entreprise, à Villeneuve le Roi. Ils leur faut alors déplacer chaises et tables pour installer les tatamis. Sensei M. HAMON développe une deuxième section d'Aïkido dans une ville voisine, Yerres, ce qui permet à Jean-Luc de s'entraîner davantage.
Après 3 saisons de pratique, il passe, le 07 juin 1970, son 1er DAN avec succès.
Au début des années 70, il commence à enseigner l'Aïkido et créa un club à Villeneuve le Roi.
Le 03 décembre 1972, il obtient son 2ème DAN et suit les cours du soir pour se perfectionner dans l'enseignement des Arts Martiaux. Il reçoit le Brevet d'État le 26 mars 1973.
Durant cette période, après le travail, il donne un cours tout en suivant un entraînement chaque soir de la semaine.
En 1974, il démissionne de son travail, pour ce consacrer pleinement à l'Aïkido, en ouvrant une section au sein du Judo Club Niortais.
Le 23 mai 1976, il passe son 3ème DAN à Paris et organise son premier stage d'hiver à Ste Pezenne (quartier Niortais).
En 1977, il crée l'Aïkido Club Niortais, l'année suivante, les premiers élèves du club de Niort ayant reçu le grade de 1er DAN, commencent à monter des clubs aux alentours de Niort ( Coulonges sur l'Autize, Chauray, Magné, Parthenay...).
Depuis, l 'Aïkido club Niortais organise chaque année un stage d'une semaine, à chaque saison, dans lequel on peut voir des aïkidokas de toutes les régions de France, d'Europe et même quelques pratiquants du Japon, d'Afrique du Nord et d'Amérique du Nord.
Après l'obtention de son 4ème Dan, le 15 juin 1980 à Paris, Jean-Luc s'investit encore plus dans la pratique à travers les cours et les stages.
En 1982, il reprend une activité professionnelle dans le milieu agricole, ce qui lui permet de continuer l'Aïkido comme il le désire.
Le 16 septembre 1989, Christian TISSIER, la FFAAA lui décernent le grade de 5ème DAN.
Des anciens élèves éparpillés dans plusieurs villes de France ont monté des clubs, dont 11 en Allemagne, ce qui lui permet de créer des liens privilégiés avec ce pays.
En 1997, lors du bilan du club Niortais, le club recense plus de 120 élèves directs reçus à l'examen du 1er Dan. Les plus gradés d'entre eux étant actuellement 4ème DAN.
Depuis 24 ans, Jean-Luc est délégué Technique Régional en Poitou-Charentes avec Jean-Michel MERIT.
Le 31 mars 2000, lors d'un grand stage National animé par Sensei Ch.TISSIER, celui-ci décerne à Jean-Luc le grade de 6ème DAN devant plus de 310 participants.
Jean-Luc a été influencé, par l'enseignement et la personnalité, de Sensei M. HAMON, son 1er professeur, qui lui a permis de découvrir et comprendre le sens de l'Aïkido. Sensei A.NOCQUET a su lui faire passer la valeur universelle de cette discipline par son vécu auprès de O Sensei. Quant à Sensei Hirokasu KOBAYASHI, il lui permet de percevoir le sens de l'unité d'action. Sensei Ch.TISSIER l'a aidé à restructurer son enseignement et a rencontrer avec Franck NOËL les Sensei YAMAGUSHI et ENDO.
Aujourd'hui, il essaie de mieux comprendre et ressentir spirituellement et techniquement le message du Fondateur de l'Aïkido O Sensei Morihei UESHIBA, et de partager cette démarche avec le plus grand nombre de pratiquants possibles.